Le mystère des OVNIS

tout ce que l on peut savoir sur les ovnis
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recit numero 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claude
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 70
Pays - ville : Dison ( B )
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Recit numero 5   Sam 15 Mar - 19:27

La vague belge:
LA SOIREE DU 25 OCTOBRE 1993, CENTRE DU HAINAUT:

Le 25 octobre 1993, un lundi, les observations suivantes ayant eu lieu dans la région de La Louvière, au centre du Hainaut, ont été rapportées, principalement aux enquêteurs D. Lete et M. Bougard de la SOBEPS, lequel enseignait la chimie à l'Athénée Provincial de La Louvière.
Vers 17:30 - Olivier C.

Vers 17:30, Olivier C., maçon, 29 ans, rentrait de son travail au volant d'une camionnette. Il est en train de rouler le long de la gare de Manage, et il voit ce qu'il décrira comme une boule blanche puissante et immobile, dans le nord, vers le complexe chimique de Feluy.

La boule avait un quart de la dimension de la Lune mais elle était plus brillante. Cela ne l'a pas vraiment préoccupé et il est rentré chez lui.

A 18:50, il reprend la camionnette pour la ramener à son frère qui habite Familleureux. En sortant du chemin qui mène chez lui, il voit droit venant lui dans la direction du nord-ouest à 30° d'élévation, un objet en forme de cigare avec des feux blancs qui diminuaient d'intensité puis augmentaient de nouveau lentement, et avec un feu rouge qui clignotait comme un gyrophare.

Forme, couleur et disposition
des phares selon le dessin
fait pour cette phase de son observation
par Olivier C. pour la SOBEPS:




Il a continué sa route en gardant l'objet en vue jusqu'au carrefour entre les rues Ferrer et Haveau. Là, il s'arrête, descend de la camionnette et continue à observer l'objet, qui a une taille apparente de 7 cm à la longueur du bras et semble se déplacer, très très lentement, vers Feluy qui se trouve à son nord-est.

Il prend alors pris une paire de jumelles 12x50 dans la camionnette pour mieux l'observer. A la jumelle, il pense distinguer une ligne horizontale dans sa partie supérieure, "comme si c'était la ligne de séparation d'une coupole." L'objet a néanmoins la même teinte grise partout. Il a l'impression que l'engin cherche quelque chose parce que ses mouvements semblent indécis.

Au bout de dix minutes à peu près, il reprend son trajet vers Familleureux. Revenant en voiture de chez son frère, il repasse au carrefour entre les rues Ferrer et Haveau un quart d'heure plus tard et voit que l'objet est alors au-dessus du bois de Feluy, toujours à la même distance et à la même altitude.

Il est maintenant entre 19:15 et 19:30, et il est arrivé près du Pont Looza, et voit là deux personnes qui regardent vers le ciel. Il s'arrête, coupe le contact et sort de la voiture (Point J sur la carte).

Alors, il se retrouve juste en dessous d'un engin immense, en forme de losange, plus grand qu'un terrain de football, dont il voit clairement les contours et qui lui semble être à une distance de 200 mètres.

L'engin a des phares blancs qui diminuent et augmentent d'intensité, et comme un gyrophare situé en avant de la structure dans le sens de son déplacement. L'engin a également des lampes vert foncé à sa surface inférieur, et quand les lampes blanches diminuaient et que la lampe rouge s'éteignait un court instant, les lampes vertes éclairaient en partie le dessous de l'engin, ce qui lui a permis de voir qu'il avait une surface qui n'était pas lisse mais qui ressemblait à de la tôle gaufrée "ou comme des chevrons galvanisés, un peu comme les tôles utilisées pour les rampes pour voitures sur les camions de dépannage."


Aspect de l'engin selon le dessin
fait pour cette phase de son observation
par Olivier C. pour la SOBEPS:





L'engin émet un son sourd, comme celui d'une machine à laver, qui variait en intensité, mais il n'est pas sûr que cela ait été en même temps que variaient les feux blancs. Il lui semble que le son semblait venir de partout à la fois.

Olivier C. n'avait pas peur et avait même envie de faire signe comme pour dire: "je vous ai vu, et vous? Emmenez-moi..." Mais il ne l'a pas fait par crainte de paraître ridicule aux yeux des autres gens sur le pont.

L'engin se déplace vers l'Est, la direction de son domicile, mais pas tout droit, "il faisait comme une voiture qui chasse de l'arrière, d'un côté puis de l'autre." Il remonte alors en voiture pour aller alerter sa femme. Il a dit: "Je pense qu'elle aurait eu le temps de fumer une cigarette à l'aise avant que l'engin ne passe au-dessus d'elle, tellement il allait lentement."

Il démarre et fait demi-tour, levant les yeux au ciel à travers le pare-brise, mais l'objet n'est plus là, et il ne le reverra pas.

Les enquêteurs de la SOBEPS noteront qu'il n'est pas évident de procéder à des estimations fiables, mais ont pensé que l'objet, au moment où il est passé au plus près de ce témoin, devait avoir quelques 150 mètres sur 75 mètres, une épaisseur aux environs de 25 mètres, et volait à une hauteur entre 80 et 100 mètres.
Vers 18:15 - Michel P.

Michel P. est à son domicile à La Louvière. Il entend des bruits de klaxon, qui s'avéreront produits par des voitures gênées par un camion de ramassage de vêtements d'une opération caritative.

Il regarde le ciel et voit à travers une éclaircie nuageuse un arrangement en triangle de trois feux blancs et un feu rouge. Il distingue mal la forme mais elle lui évoque vaguement celle d'un "cigare".

Cet objet va vers le nord-est en direction du quartier du Tivoli, il l'observe pendant une vingtaine de secondes, puis il appelle tout de suite Robert S., de la Cité Astrid, parce qu'il sait que Robert S. s'intéresse aux OVNIS.


Michel P est au point A sur la carte:





Lucia R. revenait de chez le pédiatre avec sa fille Eve, de 6 ans et demi. Elles étaient en voiture sur la route N 55, venant de Binche et allant en direction de Le Roeulx.

Quand elles se trouvent à environ 500 mètres de l'échangeur avec l'autoroute E 19, Lucia R. avait légèrement levé les yeux, parce que son regard a été attiré vers quelque chose de lumineux qui se trouvait sur sa droite. Elle voit alors là, en même temps que sa fille, un objet de forme triangulaire qui se trouvait immobile au-dessus d'un bosquet, à 50 mètres d'elle. (Point B sur la carte.)

L'objet semblait incliné à 45°, montrant seulement le dessous de sa structure. Cette structure était légèrement lumineuse et se détachait nettement sur le ciel qui n'était pas encore noir. L'objet portait trois phares blancs fixes dans ses trois coins, qui étaient arrondis. Un grand feu rouge semblait dépasser de l'objet, ressemblant à une demi-sphère d'un rouge très vif, qui lui a fait penser à "une plaque de cuisson en vitro-céramique."

Ce feu rouge semblait en rotation, d'après le déplacement des intensités différentes de sa couleur rouge.

La structure de l'objet avait un aspect "granuleux".

Elle a eu également l'impression furtive d'un feu en plus, ou de ce que l'un ou plusieurs des feux blancs ont changé.

Sa fille a pu observer plus longtemps qu'elle, et a affirmé qu'il y avait un feu orange séparé des autres, qui était à peu près à la moitié de la hauteur d'un arbre au-dessus du bosquet.

Elle n'a pas pu s'arrêter à cet endroit parce que d'autres véhicules la suivaient, et n'a pu observer la chose que quelques secondes, mais elle explique qu'elle en a un souvenir précis.

Lucia R. s'engage alors dans la bretelle d'autoroute sur la E42 qui mène à La Louvière, et elle perd l'objet de vue. Elle le revoit un peu plus loin (Point C sur la carte), en distinguant comme un gros point lumineux sur sa gauche qui longeait l'autoroute E 19 en direction de Bruxelles.

Elle indique qu'il y a alors deux objets, et que l'un d'eux a alors traversé l'autoroute de droite à gauche par rapport à elle, et ce à la hauteur de la gare autoroutière de Houdeng. Les objets se déplaçaient lentement.

Elle a alors rejoint la rue qui relie Houdeng à Besonrieux, son lieu de résidence, et après la gare autoroutière, elle a revu les deux triangles, en n'en voyant toujours que le dessous (Point D sur la carte).

Les deux triangles avaient ralenti et se déplaçaient à la même vitesse qu'elle, c'est à dire à 60 ou 70 km/h. Ils se trouvaient à ce moment à mi-distance entre l'autoroute E10 et elle, c'est à dire à 350 mètres selon son évaluation, et en élévation, ils lui ont paru être un peu au-dessus de l'éclairage de l'autoroute, à une hauteur d'environ la moitié de celle d'un poteau d'éclairage, soit entre 20 et 30 mètres.

Arrivant vers son domicile, Lucia R. se dépêche d'y retrouver son mari, Pierre P. et leur autre fille, Caroline, âgée de 12 ans. Elle arrive chez elle précisément à 18:29 précises (Point E et les alerte tout de suite, ils sortent dans leur jardin qui donne vers Feluy.

De là, la famille regarde les deux objets triangulaires voler de concert quasiment au-dessus d'eux à une hauteur de 150 mètres.

Leur forme est toujours triangulaire, les coins sont arrondis, il y a un feu blanc à chaque coins et un feu rouge clignotant au centre et volent dans la direction du zoning de Feluy, vers le nord-est, en suivant l'autoroute E10.

Ils entendent un son de faible ronflement provenant des objet, et Pierre R. dit que le son ressemble à celui d'un ULM éloigné. Lui et sa fille Caroline disent avoir vu un feu orange à côté de chaque feu blanc, tandis que Lucia R. indique que cela ne l'a pas frappé. Lucia R. et Pierre P. réaliseront chacun un dessin de ce qu'ils ont vu là.


Reconstitution: à gauche, d'après un dessin de Lucia R., à droite, d'après un dessin de Pierre P


_________________
Amicalement ton ami claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaques.forum-actif.net/
 
Recit numero 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BASE DE DONNEES : NUMERO STICKERS sur PCBS TAITO
» Numero de serie déja utilisé... :-(
» bon numero "6" versaire mac Gohan
» Numero relié de Vae Victis
» Numero de maillot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le mystère des OVNIS :: Récits & témoignages :: La grande vague Belge-
Sauter vers: