Le mystère des OVNIS

tout ce que l on peut savoir sur les ovnis
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recit numero 5 ( suite )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claude
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 70
Pays - ville : Dison ( B )
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Recit numero 5 ( suite )   Sam 15 Mar - 21:34

titane a écrit:
je lis , je lis ,je lis , encore et encore Claude je trouve que c'est passionnant .
Bravo pour le site les couleurs et la mise en page .
A bientôt
Titane



coucouuuuu et il va encore en avoir tu sais j ai encore rajouter des videos et je dois encore mettre pour la vague belge mais c est beaucoup de travail et il faut jumeler le texte avec les photos

a tres bientot titane toutes mes amitiés a toi et toute ta famille




_________________
Amicalement ton ami claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaques.forum-actif.net/
titane



Nombre de messages : 2
Age : 81
Pays - ville : belgique
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Recit numero 5 ( suite )   Sam 15 Mar - 21:27

je lis , je lis ,je lis , encore et encore Claude je trouve que c'est passionnant .
Bravo pour le site les couleurs et la mise en page .
A bientôt
Titane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 70
Pays - ville : Dison ( B )
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Recit numero 5 ( suite )   Sam 15 Mar - 19:27

Notes: Le contour, ainsi que la disposition, la taille et la couleur des feux, sont tels que sur les dessins faits par ces témoins pour les enquêteurs de la SOBEPS. Lucia R. a rapporté une texture granuleuse de la surface de l'OVNI. La couleur du ciel est telle qu'elle se présentait à cette date, heure et lieux. Les tailles respectives et la couleur de l'engin sont fictives.

Au moment où les deux triangles s'éloignent lentement en direction de Feluy, un troisième triangle passe, qui venait de la même direction.

Ils restent là à observer le ciel jusqu'à 19:27, et disent qu'ils ont vu passer encore une quinzaine d'objets, mais à plus haute altitude, dont les enquêteurs soupçonnent que cela pourrait être des avions. Ces autres objets suivent le même trajet sur un axe nord-est.

Les enquêteurs ont entendu d'autres gens du quartier, c'est à dire de la rue Mignaut, qui ont vu quelque chose, mais ont pensé qu'il ne s'agissait que d'avions ou d'hélicoptères et n'y ont pas particulièrement prêté attention. Il s'est juste avéré qu'ils n'ont pas entendu de son.

Lucia R. a téléphoné à la gendarmerie de La Louvière, et ce sont les gendarmes qui lui ont indiqué l'adresse et le numéro de téléphone de la SOBEPS qu'elle a ensuite contacté.





Lucia R. est initialement au point B sur la carte, venant de Binche sur la N 55 et 500 mètres avant d'emprunter l'autoroute E 19. L'OVNI est sur sa droite. Elle prend l'E 19, le perd de vue et le retrouve vers C, elle est sur l'E 42. L'OVNI, accompagné d'un deuxième, traverse l'E 42. Elle descend de l'E 42 et prend la rue D qui va à Besonrieux où elle habite, au coin en bas à gauche du E et elle observe alors avec sa famille les deux OVNIs puis d'autres allant vers Feluy. Son trajet est marqué par la ligne blanche, l'OVNI a pu suivre les pointillés rouges, allant vers Feluy en direction du nord-est.
Jonathan S.

Le même jour à une heure non précisée, Jonathan F. avait quitté l'autoroute A 501 et se troUvait près des usines Boël dans la partie nord de La Louvrière, et allait tourner vers la gauche pour rejoindre la Cité Astrid où il habite.

Il voit alors ce qu'il n'a pas pu mieux décrire qu'une sorte d'objet triangulaire éclairé qui venant de la direction du complexe commercial Cora-City à son sud et se dirigeait vers la Cité Astrid. A la longueur du bras, faisait environ 10 centimètres, il paraissait voler assez bas. L'heure n'est pas précisée, mais le témoignage suivant pourrait être concomitant.

Ce témoin se trouve au point F de la carte.
Entre 18:15 et 18:30, Michel P.

Dans le quartier de Michel P., les gens connaissent son intérêt pour les OVNIS: il en avait vu un en 1989. Entre 18:15 et 18:30, Michel P. appelle Michel S. et lui dit qu'un OVNI vient d'être vu en direction du nord-nord-est, se dirigeant vers la cité Astrid.

Juste après ce coup de fil, le fils de Michel S. frappe à la porte de Robert S. en face de la sienne dans la même rue, et lui dit qu'il y a quelque chose de bizarre dans le ciel.

Robert S. prend sa caméra vidéo, et sort juste à temps pour voir ce qu'il a décrit comme une sorte de gros boudin lumineux qu'il voyait à son nord-ouest vers le fond de la rue des mimosas et qui avait l'air de se diriger vers Bésonrieux, allant donc du sud-est vers le nord-ouest.

Robert S. reste là un moment, puis contacte son ami Michel G., et ils partent ensemble vers le quartier de la Petite-Suisse à Bésonrieux (à peine au Sud-Est du point E sur la carte, où la famille de Lucia R. observe le passage d'OVNIS).

A cet endroit, entre 20:00 et 20:30, ils voient passer deux hélicoptères. Ils les ont identifiés facilement comme des hélicoptères, par leur façon de voler, par leurs feux de position, et par leur bruit.

Les deux hélicoptères paraissent être au-dessus du confluent du canal du centre et du nouveau canal en construction, au-dessus de la gare autoroutière, et partent ensuite vers l'autoroute.
Entre 18:30 et 18:40, Michel S.

A un moment entre 18:30 et 18:40, M. Michel S. sortait de chez lui dans la Cité Astrid, quartier de La Croyère, en compagnie du fils de sa compagne, Olivier W. âgé de 12 ans. C'est Olivier qui a remarqué un objet de grande dimension qui venait de l'aplomb des usines Boël au Sud-Sud-Ouest d'eux et volait vers le nord-nord-est. L'objet apparaissait comme carré, avec une épaisseur, des coins arrondis, portant quatre feux blancs à chacun des angles et un feu rouge plus gros au centre, qui clignotait assez rapidement.

L'objet se déplaçait relativement vite, et émettait un son décrit comme un ronronnement. Sa masse était sombre mais ce distinguait bien sous le ciel nuageux par endroits.

Ces témoins se trouvent au point G sur la carte.
Vers 18:35, Benoît C.

Benoît C., un membre de la SOBEPS, est cadre dans une importante société de distribution, et à 18:35 ce jour là il rentrait de son travail et venait de quitter l'autoroute E 10 à la sortie Nivelles Sud pour s'engager sur la N 6 vers Arquennes et Manage, parce que l'autoroute étant encombrée à la suite de travaux.

A environ 500 mètres du pont au-dessus de l'ancien canal (point K), il constate un trafic aérien intense, avec deux ou trois avions qui et se dirigeaient vers Nivelles, semblant être en approche de Zaventem avec leurs feux allumés.

Il a vu également trois lumières disposées en triangle, avec une lumière fixe au milieu, qui avançaient parallèlement à sa direction, mais en sens inverse de lui et du côté gauche de la chaussée.

Benoît C. est intrigué, et s'arrête sur le bord de la route. Il se dit qu'il serait bon d'arrêter quelques automobilistes pour avoir des témoins additionnels, mais il y a renoncé en estimant qu'il risquait de causer un carambolage.

Dans la circulation intense avec beaucoup de bruit de voitures, il n'a pas pu discerner si l'engin émettait du son.

Il a continué à observer l'engin qu'il situe à environ 150 mètres de lui dont il estime la longueur à plus ou moins 50 mètres, en notant que dans le noir cette estimation a été difficile. Il volait à quelque 30 km/h et était de temps en temps masqué derrière l'un ou l'autre arbre.

A un moment, il a vu un projecteur très puissant diriger vers le sol, mais il ne pouvait pas voir le sol de là où il se trouvait.

Le projecteur donnait un cône de lumière blanche et vive, qui a duré trois secondes. L'engin qui allait toujours à la même vitesse a finalement été masqué par des arbres.
Vers 19:00, Véronique B.

Véronique B. observe une grosse lueur blanche qui est complètement immobile en direction du nord-ouest par rapport à elle. Elle indiquera que cette lueur était plus grosse que celle de l'éclairage public, aussi grosse que la Lune. Elle est restée fixe pendant 5 minutes, puis est partie lentement vers le nord de sa position, en direction de Bésonrieux.
Vers 21:30, Philippe R.

Le dernier témoignage connu de la soirée en ces lieux est apporté par Philippe R., employé, qui circulait seul vers 21:30 à environ 80 km/h sur la route reliant Ecaussinnes à Braine-le-Comte. En arrivant au lieu-dit "Barrière d'Ecaussinnes" (Point rouge sur la carte ci-dessous), il est intrigué par ce qu'il a pris d'abord pour la Lune, car c'était de la même couleur jaune mat foncé que la Lune. Mais c'était plus petite que la Lune.





Il regarde alors la route un instant, puis regarde de nouveau vers la droite en direction de cette lune. Mais au lieu d'une lumière unique, il y a maintenant trois phares blancs formant un triangle équilatéral debout sur sa base.

Il a de nouveau regardé la route, en ralentissant, puis a de nouveau regardé vers sa droite. Il voit au même endroit qu'il y a maintenant un objet étrange qu'il a comparé à "un large pneu placé à plat comme une bouée, une forme de cigare."

Il en voit très nettement le côté droit arrondi comme un pneu, et estime que l'engin devait se trouver entre 300 et 500 mètres de lui, mais n'en est pas sûr parce qu'il n'avait aucun point de repère. L'engin est à une élévation qu'il estime de 30°. L'engin est trois fois plus long qu'il n'est épais et lui semble très massif et lourd.

Il voit qu'il a cinq ou six hublots d'un jaune vif très lumineux, et que sur le dessus et le dessous de cette rangée de hublots se trouvent de petites lumières blanches et vives comme une guirlande lumineuse. Toutes les lumières semblaient fixes, comme l'engin.

Philippe R. continué de rouler en essayant de regarder l'engin, en se penchant vers son pare-brise, ceci sur environ un kilomètre.

Il a à un moment l'impression qu'au niveau des petites lumières supérieures un peu sur la gauche de l'engin, il y a eu un éclat de lumière, "comme un reflet de diamant", comme si un phare chercheur l'avait ébloui un court instant.

Juste après qu'il ait brièvement regardé la route, l'éclat avait disparu et il y avait à la place un puissant faisceau lumineux qui semblait sortir du dessus de l'objet et éclairait les nuages juste au-dessus de lui. Le faisceau était conique, ouvert vers le haut avec une hauteur d'environ trois fois l'épaisseur de l'appareil.

Pendant l'observation, il a eu la désagréable impression "qu'on" allait l'enlever, et il a été très impressionné.

Il a raconté ces événements à son épouse et à son beau-père, également membre de la SOBEPS, qui l'a persuadé de faire parvenir son témoignage écrit à cette association, ce qu'il a fait.

Il conclut cette lettre ainsi:

"J'avoue en effet qu'avant cela j'étais très sceptique quant au phénomène OVNI et que j'avais plutôt tendance à m'en moquer. Actuellement je suis assez troublé et plein de questions me viennent quant à la chose. Je peux affirmer que le phénomène que j'ai vu ne correspond à rien de conventionnel."






Forme, couleur et disposition
des lumières et du projecteur
selon le dessin de Philippe R pour la SOBEPS

_________________
Amicalement ton ami claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnaques.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recit numero 5 ( suite )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recit numero 5 ( suite )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer des liens [Suite à...]
» DBZ la suite par des fans
» DBZ la suite OFFICIEL le 24 Novembre 2008
» BASE DE DONNEES : NUMERO STICKERS sur PCBS TAITO
» La suite en 4 mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le mystère des OVNIS :: Récits & témoignages :: La grande vague Belge-
Sauter vers: